L’aventure mymajorcompany - business and co | parlons business !

Photo L’aventure MyMajorCompany - Business and co | Parlons business !

Le jour où leurs projets se réalisent, les créateurs offrent une contrepartie, même symbolique, pour remercier les contributeurs. Des centaines de milliers d'idées ont été réalisées grâce au financement participatif. Les porteurs de projet ont la possibilité, grâce à MyMajorCompany (http://www.business-and-co.com) de se faire financer par des milliers d'internautes. Sur MyMajorCompany, les internautes peuvent découvrir des projets que des groupes de musique leurs présentent.

Une plateforme aujourd'hui accessible à des projets très variés

Dans un premier temps destiné au financement collaboratif dans le secteur de la musique, le site MyMajorCompany a par la suite étendu son activité vers des domaines différents. Grâce à l'association avec des géants de l’édition, les secteurs du livre et de la BD ont fait leur entrée sur la plateforme dès 2010. La plateforme a financé près de soixante-dix artistes et écoulé 3 millions de disques depuis son lancement. Le label MyMajorCompany a fait connaître des artistes telles Joyce Jonathan et Judith.

Le disque de Grégoire s’est vendu à un million d’exemplaires. S. Barsikian, l'un des 4 fondateurs de MyMajorCompany, a déniché l'artiste et lui a proposé de s’inscrire sur le site. Avec des hits comme "Nuages" ou "Toi+Moi", le chanteur est vite au top des ventes.

La plateforme de financement participatif triomphe dans domaines très différents

Le Slip Français ou encore le magazine "Paulette" font partie de la myriade de sociétés qui ont été financées. La création et la mise en vente de petits appareils connectés, communiquant avec une appli, est la spécialité de Wistiki. La fonction du "wistiki" peut notamment être de retrouver un trousseau de clés égaré. La générosité des contributeurs du site MyMajorCompany a donné la possibilité à l'émission "Taratata" de se maintenir sur les écrans. Suite à l'écoulement de milliers de "wistikis", trois nouveaux produits imaginés par le designer Philippe Starck sont commercialisés par la startup, avec l'aide de MyMajorCompany.